État des lieux

– Troupeau de 270 brebis allaitantes (race grivette et croisées Ile de France).
270 brebis peut paraître beaucoup, pourtant, pour l’installation d’un agriculteur en élevage de moutons sans vente directe, il est conseillé d’avoir environ 400 brebis.
– Prés (35 ha avec beaucoup de pentes),
– 8 ha labourables. Rotation : céréales – prairies pour l’alimentation du troupeau.

Alimentation de notre troupeau

Pour les brebis :

– Pâturage sur nos prés + estive du Garnier dans les Monts du Forez (de mi-juin à mi-octobre pour 90 brebis) + alpage du reposoir (au dessus du Grand Bornand de mi-juin à mi-octobre pour 50 agnelles),
– Foin de la ferme,
– Un peu d’enrubannage de la ferme,
– Céréales de la ferme.

Pour les agneaux :

– Agneaux nourris au lait maternel sous la mère pendant 2-3 mois,
– Pâturage sur nos prés à la belle saison,
– Foin de la ferme,
– Céréales de notre ferme + aliment complémentaire sans OGM et sans soja.

Les soins aux animaux

Nous accordons beaucoup d’importance à l’observation de nos animaux pour anticiper au mieux les soins.

Nous travaillons régulièrement avec de l’homéopathie et de l’aromathérapie. En cas de besoin, nous utilisons des traitements allopathiques ainsi que certains déparasitaires lors du pâturage.

Les cultures

Pour les prés accessibles en tracteur, nous épandons du compost (engrais naturel issu de notre élevage). Nous n’utilisons pas d’engrais chimique. Les prés trop en pentes sont uniquement pâturés par les moutons.

Pour les terres en céréales, nous effectuons des rotations (mélanges de céréales avec des légumineuses, prairies).

Foin

Fauche de l’herbe pour faire le foin

compost 012

Passage de la composteuse pour brasser le fumier des moutons